(1) 2 »
REMISE DES DIPLOMES DE L'IRU
03/12/2006  
Communiqués de presse

Comme chaque année, l'I.R.U. – l'Organisation internationale du Transport routier établie à Genève – a décerné des diplômes d'honneur aux meilleurs chauffeurs en transport routier international. En tant qu'organisation professionnelle, la FEBETRA se réjouit d’avoir pu donner son soutien à cet événement, qui prouve qu'outre lesdits “cow-boys”, il existe également des chauffeurs de camions très convenables et fiables.

LE SECTEUR DU TRANSPORT TROUVE LE PROJET VISANT A SUPPRIMER LA DEDUCTIBILITE DES TAXES REGIONALES INACCEPTABLE
12/10/2006  
Communiqués de presse

C'est avec stupéfaction que la FEBETRA (Fédération royale belge des Transporteurs et des Prestataires de services logistiques) a pris connaissance du projet du gouvernement fédéral visant à supprimer la déductibilité des taxes régionales (telles que la taxe de circulation et l'eurovignette).

ACCOMPAGNEMENT PSYCHOLOGIQUE POUR 65.000 OUVRIERS DU SECTEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE
05/07/2006  
Communiqués de presse

Agression, attaque (à main armée), accident de la route, cambriolage, prise d’otages… tous des évènements qui peuvent conduire à un traumatisme psychologique.Les ouvriers du secteur du transport et de la logistique confrontés à de telles situations choquantes peuvent faire appel à un accompagnement psychologique.

97% DES TRANSPORTEURS OPPOSES A UNE INTERDICTION DE DEPASSER GENERALE SUR LES (AUTO)ROUTES A 2X2 BANDES
18/06/2006  
Communiqués de presse

C'est avec un grand étonnement que la FEBETRA a pris connaissance de la décision du Conseil des ministres du 7 juin dernier, visant à introduire une interdiction de dépasser générale pour les camions de plus 3,5 t sur les (auto)routes à 2x2 bandes.

Dans une enquête effectuée parmi les membres de la FEBETRA, 97% des transporteurs se sont exprimés contre une telle interdiction de dépasser générale.

LES TRANSPORTEURS EXIGENT UN MINIMUM DE RESPECT DE LA PART DU GOUVERNEMENT
12/03/2006  
Communiqués de presse

Les trois fédérations de Transporteurs UPTR, SAV et FEBETRA sont unanimement d’accord pour fustiger la manière dont le gouvernement fédéral traite leur secteur depuis de trop longs mois.

 

Le gouvernement fédéral s’était engagé, il y a déjà plus de six mois, sur une série de points bien précis. A ce jour, les résultats restent maigres. Les transporteurs, qui sont lourdement pénalisés par la hausse du coût de l’énergie, restent sur leur faim.

La promesse de créer un groupe de travail chargé d’étudier la piste d’une baisse des charges patronales est restée vaine. Ce groupe de travail ne s’est en effet jamais réuni.

(1) 2 »