Communiqués de presse

LA SIGNATURE DE L'ACCORD

Communiqués de presse

La FEBETRA est outrée par les propos diffamatoires et injurieux qui ont été tenus par certaines personnes dans les médias à propos de la signature, par ses représentants, d’un accord avec le gouvernement. Le Conseil d’Administration de la FEBETRA, statutairement habilité à donner le feu vert à pareille signature, s’est réuni hier à 12 heures en séance extraordinaire. L’ensemble des membres de la Fédération avaient été invités à assister à cette réunion, dans la mesure du possible. Parallèlement, les 2700 membres étaient invités à exprimer leur avis, par fax, par e-mail ou par téléphone sur le projet qui leur avait été dûment transmis. Après avoir entendu les négociateurs, et l’avis des membres présents qui se sont prononcés à 77,5% en faveur de la signature et à 22,5% contre, le Conseil d’Administration - compte tenu des délais qui lui étaient impartis et de la réunion programmée en fin d’après-midi rue de la Loi - a estimé devoir entériner l’accord. Il est exact qu’à ce moment-là, les avis des membres qui ne s’étaient pas déplacés arrivaient encore en grand nombre à la Fédération. Il n’a jamais été question de manipulation quelconque: même si le pourcentage des opposants (surtout dans les premières heures) était plus élevé que celui des refus exprimés en séance, la majorité des membres était favorable à l’accord. La FEBETRA est d’ailleurs convaincue qu’après une analyse en profondeur des compensations immédiates obtenues - ce qui ne préjudicie en rien des avancées futures promises - les transporteurs se rallieront à la solution choisie. Elle observe d’ailleurs que les autres fédérations trouvent l’accord acceptable, éventuellement avec des degrés d’enthousiasme divers. La Fédération s’emploiera dans les jours à venir à informer en profondeur l’ensemble de ses affiliés dont l’immense majorité lui a témoigné sa confiance.


Printer Friendly Page Send this Story to a Friend Create a PDF from the article